vers la page d'accueil

Guide à l'usage de l'observateur
d'occultations stellaires par les astéroïdes

Eric Frappa (mise à jour : 2007 février 18)

L'observation des occultations stellaires est probablement l'une des techniques de mesure accessibles à l'amateur qui possède le plus grand rapport résultat/investissement.
Bien maîtrisée, elle permet de dépasser très largement la résolution spatiale obtenue en imagerie directe par les grands télescopes, et d'atteindre une précision rivalisant avec celle de l'interférométrie optique.

Elle est parfaitement adaptée au monde amateur dans son ensemble puisqu'elle nécessite un grand nombre de participants et peut s'exercer avec du matériel simple
. Chacun y trouvera son compte, de l'amateur mobile équipé d'une paire de jumelles (ou d'un petit télescope) et d'un chronomètre, à celui possédant un observatoire fixe avec détecteur CCD et référence de temps sophistiquée.

Les éléments ci-dessous ont pour objectif de répondre, dans la mesure du possible, aux questions que se pose l'observateur qui veut débuter dans cette pratique encore méconnue mais passionnante.


Sommaire

1. De quoi s'agit-il ? [ principe | à quoi ça sert ? ]

2. Comment connaître les opportunités ? [ prédictions | lire une carte de prédiction | choix des événements ]

3. De quel matériel faut-il disposer ? [ instrument | capteur | base de temps | enregistrement ]

4. Comment se déroule une observation ? [ méthode visuelle | méthodes CCD | méthode vidéo | autres ]


5. Que faire de son observation ? [ temps de réaction | réduction | incertitudes | rédaction du rapport ]

6. Comment sont exploités les résultats ? [ centralisation et réduction des données | intérêt scientifique
]

7. Lexique anglais / français



textes et figures 2004-2007 Eric Frappa - euraster.net -